Your cancer

Living with the disease

Cancer Surgery

What is it ?

Surgery is a common treatment for many conditions or pathologies,
and this is particularly true in the treatment of cancer.

Le plus souvent, elle est utilisée dans un objectif curatif, c’est-à-dire retirer intégralement la lésion tumorale cancéreuse. On parle alors de chirurgie carcinologique. Néanmoins, il existe d’autres types d’interventions.

How it works

The general modalities of cancer surgery do not substantially differ from surgery in any other context.
Surgery should always be performed by an experienced surgeon; specific expertise is often required for rare tumors.
There are different types of surgery that can be used at different stages of the disease:

Diagnostic surgery

Diagnostic surgery is used to diagnose cancer via a biopsy, or tissue sample, of the tumor cells.
It is a relatively straightforward method used to determine the stage of the disease (e.g. exploratory coelioscopy in ovarian cancer).
In some instances, a diagnostic procedure can result in curative surgery.

Curative surgery

Surgery is only useful when the cancer is localized. When the cancer is at an advanced stage with distant metastases, it means that the tumor cells are circulating in the blood, and carcinological surgery may not be essential. C’est pourquoi un bilan dit d’extension de la maladie doit être réalisé avant de valider une chirurgie carcinologique. La chirurgie curative consiste en l’ablation totale de la tumeur en prélevant des marges de sécurité ne contenant pas de tumeur visible à l’oeil nu. Si les marges sont saines, la résection est dite R0. Il peut néanmoins arriver que ces berges soient contaminées microscopiquement par le cancer après examen anatomopathologique : résection dite R1. Il peut alors être proposé une reprise de ces berges jusqu’à être en tissu sain. Enfin, il est possible de ne pas réussir à retirer la tumeur en intégralité, un résidu macroscopique est donc laissé en place : résection R2. L’objectif des imageries pré-opératoires est d’éviter ce cas de figure qui est un échec de la chirurgie carcinologique. In addition, it is often necessary to analyze the lymph nodes that drain the tumor site.

To do so, there are two possible techniques:

Lymph node dissection which consists of removing the entire chain of lymph nodes and subsequently analyzing the removed tissue. If the lymph nodes have been compromised, additional treatment will be recommended (e.g., radiotherapy and / or chemotherapy.).

A less invasive procedure,, technique moins invasive. Dans un premier temps, le chirurgien injecte un produit marqué pour identifier le(s) premier(s) ganglion(s) relais entre la tumeur et la circulation générale. Ces ganglions sont retirés et analysés sur place par l’anatomopathologiste (examen extemporané). Si les ganglions sont envahis, le curage complet est réalisé. Sinon, le reste de la chaîne ganglionnaire est laissé en place.

Cytoreduction surgery

Nous avons vu plus haut que la chirurgie carcinologique ne devait être réalisée qu’en cas de certitude de retirer l’ensemble de la masse visible. Néanmoins, dans de rares cas (atteinte du péritoine notamment), il a été démontré q’une résection maximale, mais restant incomplète pouvait apporter un bénéfice en survie, associée à un traitement complémentaire, notamment la chimiothérapie. L’indication doit être validée en RCP. 

Surgery for metastases

Similarly, exceptions are possible in the event of metastatic (spreading) disease.

Si les métastases sont présentes d’emblée, mais peu nombreuses (maladie oligométastatique : 1 à 3, voire 5 lésions secondaires maximum), il peut être proposé une chirurgie de la tumeur initiale et de ses métastases si toutes sont accessibles à une chirurgie curatrice avec des marges de sécurité suffisantes. Un traitement complémentaire (chimiothérapie, radiothérapie) peut être nécessaire. 

If metastases appear later and are again limited in number, surgery may be an acceptable option. A decision will be made by the MDTB taking into account other treatments including stereotaxic radiotherapy, interventional radiology (e.g., radiofrequency, cryoablation, etc.), and chemotherapy.

Palliative surgery

Elle peut être proposée sans objectif de traitement du cancer, mais lorsque la tumeur est responsable de symptômes importants (masse douloureuse ou complications cutanées comme des saignements ou des infections) afin de soulager le patient.

Prophylactic surgery

Il s’agit d’une ou plusieurs interventions qui sont proposées avant même l’apparition du cancer. Il existe des syndromes de prédisposition génétique héréditaire qui exposent à un risque accru de cancer (exemple des mutations BRCA 1 et 2 responsables de cancers du sein et de l’ovaire). Lorsque le risque est avéré (mutation identifiée par un test validé prescrit par un oncogénéticien) et jugé important, il pourra être proposé une chirurgie préventive (dans le cas des mutations BRCA : double mastectomie +/- annexectomie, c’est à dire ablation des 2 seins et des ovaires). Ce geste doit être discuté avec le/la patient(e) car le rapport bénéfice/risque est moins évident qu’en cas de cancer diagnostiqué et les conséquences peuvent être lourdes (infertilité, risque opératoire etc).

Reconstructive surgery

La chirurgie reconstructrice n’est pas une chirurgie qui traite le cancer, mais prend en charge les complications de son traitement, notamment afin de restaurer l’image de soi et réparer le préjudice esthétique et fonctionnel. Elle peut être réalisée en un temps, c’est-à-dire au moment de l’ablation de la tumeur, ou à distance par un praticien spécialisé.

Side Effects

The side effects of cancer surgery
are the same as any surgical intervention, including:

Anesthetic risk

Infection

Wound healing disorders

It is important to note that healing disorders may be more frequent if chemotherapy and / or radiotherapy have been performed before.

Residual pain

Indications

The indication for surgery should be discussed by the MDTB (multidisciplinary tumor board) which brings together the entire team of oncology professionals:
oncologists, surgeons, radiotherapists, radiologists, etc.
La chirurgie sera validée 
mais aussi, et surtout, sa place au sein de la stratégie thérapeutique.

a number of non-surgical options such as chemotherapy, radiotherapy, hormone therapy,
immunotherapy, as well as other new and innovative treatments.

Intitulé du poste :
Spécialité :
Lieu d'exercice :
Publications :